ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Il y a du mieux dans l’état d’esprit affiché »

Chaque lundi soir, Denis Balbir refait l’actualité du petit monde de la Ligue 1. Notre consultant est revenu sur la difficile semaine traversée par les Verts. Semaine où il trouve malgré tout quelques motifs d’espoir.

« Cette semaine, l’AS Saint-Etienne a rechuté avec deux défaites à Metz (0-3) et à Nice (0-1) mais il y a du mieux dans l’état d’esprit affiché. J’ai eu la chance de passer la soirée à Metz avec les deux staffs. J’ai pu discuter un peu. Il y a un bon groupe et les nouvelles recrues comme Yann M’Vila avaient envie de prendre les choses en main dans l’équipe. Robert Beric a aussi amené son sourire et sa connaissance du club. Pour moi, malgré le classement et le fait que le club soit en convalescence, il y a de bons espoirs. Bien sûr, il y a la réalité comptable qui est assez moyenne. On aurait pu espérer après Toulouse que l’ASSE prenne au moins deux points cette semaine.

A Metz, les Verts sont tombés sur des anciens revanchards. La veille du match, j’ai croisé Nolan Roux venu saluer ses anciens coéquipiers. On le sentait déjà transfiguré. Cette équipe messine avait vraiment envie de taper Saint-Etienne pour continuer à exister en Ligue 1. Sur ce match, Yann M’Vila était très court physiquement et les Verts se sont sanctionnés tous seuls en première période avec deux erreurs individuelles. A Nice, j’ai vu des mouvements encourageants : Paul-Georges Ntep frapper au but, M’Vila ordonner le jeu… Les choses vont un peu mieux même si ça ne change pas le problème mathématique des Verts. Il y a beaucoup de candidats dans la course au maintien. Il ne faut pas compter sur les autres mais bel et bien sur soi. Dans cet enchaînement, le match contre Caen à Geoffroy-Guichard devient une vraie rencontre à six points.

« J’ai senti chez Jean-Louis Gasset une vraie déception concernant Mitrovic »

Concernant la fin du Mercato, j’ai pu échanger avec Jean-Louis Gasset sur la question. Il reste le dossier du défenseur central et j’ai senti dans son discours une vraie déception de ne pas avoir pu faire Stefan Mitrovic (La Gantoise). Le coach stéphanois voulait démarrer son recrutement par la base défensive avant d’aller chercher Yann M’Vila et Paul-Georges Ntep. Le Serbe correspondait aux besoins (les deux pieds, un bon jeu de tête, un esprit guerrier…). Les plans ont été contrariés par la blessure de Mitrovic et les deux autres renforts sont finalement arrivés avant.

Aujourd’hui, l’ASSE se retrouve avec deux options : soit considérer que la saison est déjà plombée et jouer le maintien avec les hommes en place en reportant ce dossier à l’été, soit aller chercher quelqu’un maintenant afin qu’il s’adapte sur les six derniers mois. Vu les carences affichées à Metz, je penche plutôt pour la seconde option. L’ASSE a besoin de trouver un joueur d’expérience qui puisse stabiliser cette défense et la tranquilliser. Comme l’ont souvent dit de grands entraîneurs du passé, la base d’une équipe part de sa ligne arrière et c’est déjà bien d’anticiper 2018-2019 maintenant. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

fermer le menu